Historique

Notre histoire

 

SAVE THE CHILDREN INTERNATIONAL est une organisation mondiale de défense des droits des enfants. Présente, dans 120 pays (dont le Burkina Faso), à travers le monde, Save the Children a célébré ses 100 ans d’existence en 2019. En effet, née en 1919 au moment où sa fondatrice Eglantyne Jebb lançait le « Save the Children found » à Londres, au lendemain de la première guerre mondiale, l’organisation devient le premier mouvement mondial pour la cause des enfants. 

Notre vision :

Un monde dans lequel chaque enfant a le droit de survivre, le droit à la protection, au développement et à la participation.

Notre Mission :

Obtenir des progrès décisifs dans la façon dont le monde traite les enfants et réaliser des changements immédiats et durables dans leur vie.

Nos valeurs

Collaboration

Nous nous respectons et nous nous apprécions mutuellement, nous prospérons grâce à notre diversité et nous travaillons avec nos partenaires afin de tirer parti de notre capacité mondiale pour faire changer les choses pour les enfants.

AMBITION

Nous sommes exigeants envers nous-mêmes et nos collègues, nous fixons des objectifs ambitieux et nous nous engageons à améliorer la qualité de tout ce que nous faisons pour les enfants.

INTÉGRITÉ

Nous aspirons à vivre conformément aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite personnelle ; nous ne compromettons jamais notre réputation et nous agissons toujours dans l’intérêt supérieur des enfants.

CRÉATIVITÉ

Nous sommes ouverts aux idées nouvelles, nous accueillons le changement à bras ouverts et nous prenons des risques mesurés afin de développer des solutions durables pour et avec les enfants.

 

REDEVABILITÉ

Nous nous engageons personnellement à utiliser nos ressources efficacement, à atteindre des résultats mesurables et à rendre des comptes à nos sympathisants, à nos partenaires et surtout, aux enfants.

Cette année 2020, Save the Children International commence un nouveau pas vers son deuxième centenaire, dans un contexte où nous constatons que le monde est toujours en guerre : une guerre contre les enfants car comme le dit Eglantyne, Jebb fondatrice de Save the Children, « Toute guerre est une guerre contre les enfants »

 

   I.        Historique

 Au Burkina Faso, Save the Children s’est lancé depuis les années 1980 dans le domaine de la promotion et de la défense des droits de l’enfant en réponse à la grande sècheresse de 1970. L’organisation lancera officiellement ses programmes pour la première fois au Burkina Faso en 1982.

Jusqu’ en 2010, l’organisation a travaillé à atteindre ses objectifs de défense des droits de l’enfant grâce à des programmes indépendants avec la présence de Save the Children/Canada, Save the Children/USA Save the Children/UK et Save the Children/Pays Bas qui constituaient les différents membres de Save the Children.

En 2010, afin de constituer une organisation forte et visant une meilleure coordination et une efficacité dans la mise en œuvre des programmes, les différents membres de Save the Children décident de se regrouper et former une seule organisation : Save the Children International (SCI). Dès lors, tous les bureaux pays constituèrent des représentations avec à la tête un(e) directeur (trice) pays et à travers lesquelles tous les membres devraient exécuter leurs programmes en tant qu’une seule organisation. Ainsi le Bureau pays du Burkina Faso passe de Save the Children Canada à Save the Children international, le 1er septembre 2012 : c’est la transition

En 2016, Save the Children International lance une marque globale unique, unifiée, claire assez puissante pour mobiliser plus de supporters, mieux se faire identifier par ses bailleurs en tant qu’une seule organisation forte et crédible.

Au Burkina Faso nous sommes présents dans sept  (7) régions :  le Centre-Nord, le Nord, le Sahel, la Boucle du Mouhoun, les Hauts-Bassins, les Cascades et le Sud Ouest. Nous avons actuellement (février 2020) trois (3) bases, précisément à Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Dori. Les différentes bases sont sous la responsabilité de Field Officer Managers (FOM) ou chefs de bases. Les chefs de bases supervisent, coordonnent et s’assurent de la bonne mise en œuvre des différents projets et actions dans la couverture géographique de leurs bases. .Le Bureau Pays, basé à Ouagadougou (Siège Social) a, à sa tête une Directrice Pays et dirigé par une équipe de 5 personnes qui constituent le Senior Management Team (SMT).

 

 

Au Burkina nous sommes la voix des enfants et nous leur donnons les moyens de prendre la parole.