Nos actions

 

Save the Children International au Burkina Faso intervient dans les domaines suivants :

  1. 1.    Protection de l’enfant

Nous travaillons à améliorer le système de protection des enfants au Burkina Faso, plus particulièrement sur les thématiques suivantes :

  • Renforcement du système de protection de l’enfant au niveau national et communautaire ; 
  • Protection des enfants contre les violences y compris la gestion des cas de violences ;
  • Protection en situation d’urgence : mise en place d’espaces sécurisés, déploiement d’une équipe mobile, gestion des cas, soutien psychosocial ;
  • Co-Facilitation des Domaines de Responsabilité de la Protection de l’Enfant aux niveaux national et régional, dans les zones d’urgence ;
  • Mise en place de mécanismes communautaires, d’identification, de référencement des cas de protection ;
  • Renforcement des capacités des travailleurs sociaux sur la gestion des cas des Enfant Associé aux Forces et Groupes Armés (EAFGA), le déploiement du Système de Gestion de l’Information sur la Protection de l’Enfance (CPIMS+) lespremiers secours psychologiques ;
  • Engagement des chefs traditionnels/religieux pour changer les perceptions et les comportements sur le mariage d’enfants ;
  • Mobilité à risque des enfants (sensibilisation sur les risques, prise en charge, référencement, etc.).

 

  1. 2.     Santé et nutrition

A travers des programmes intégrés, nous travaillons à réduire considérablement la mortalité infantile et néonatale due à des causes évitables par :

  • Le changement de comportement social en matière d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) ;
  • La nutrition en situation d’urgence : (appui à l’ANJE en situation d’urgence, formation des agents de santé, appui psycho-social des femmes enceintes et allaitantes, mise en place d’espaces amis des bébés, distribution de farine infantile et de poudre de micronutriments, etc.) ;
  • La mise en place de groupes d'apprentissage et de suivi des pratiques d'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants (GASPA) ;
  • Des actions WASH (latrines, sensibilisations à l’hygiène) et d’amélioration de la qualité des services de santé ;
  • Le renforcement du système de santé (formations, appui à la mise en place de postes de santé avancés, appuis matériels…)
  • Le suivi de l’effectivité de la gratuité des soins des enfants de moins de 5 ans et Femmes enceintes et allaitantes ;
  • Le soutien à l’éducation sur les droits et la santé sexuelle et reproductive des adolescents et adolescentes.

 

  1. 3.     Pauvreté de l’enfant y compris formations des jeunes

Cette thématique consiste à soutenir les familles pauvres afin qu'elles puissent aider leurs enfants à se développer. Elle comprend trois sous-thèmes : 

  • Protection sociale sensible aux enfants à travers l’appui à des mécanismes permettant aux ménages pauvres d’avoir accès aux transferts monétaires (cash) accompagné d’un paquet de sensibilité à l’enfant (résilience des enfants et jeunes, compétences parentales, budgétisation familiale) ; 
  • Moyens d’existence sensibles aux enfants : appui aux ménages pauvres pour développer des activités génératrices de revenus profitables aux enfants ;
  • Renforcement des compétences des adolescents par le développement de leurs compétences de vie et la formation pré-professionnelle.

 

  1. 4.     Education

Nous appuyons la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Education en Situation d’Urgence (SN-ESU) dans les zones à forts défis sécuritaires par :  

  • La mise en place d’espaces temporaires d’apprentissage et la réhabilitation des salles de classes et des latrines sensibles au genre ;
  • La distribution de kits scolaires aux élèves et de kits pédagogiques et didactiques aux enseignants ;
  • Les cours de rattrapages et de remédiation ainsi que le programme d’éducation par la radio (PER) ;
  • Les programmes d'apprentissage accéléré, l’utilisation de la pédagogie orale ainsi que le soutien psychosocial au profit des enfants déplacés ;
  • La formation des enseignants et des comités de gestion des écoles à l'approche des écoles sûres (Safe Schools) et à l’appui psycho-social ;
  • Le renforcement des capacités du secrétariat technique de l’éducation en situation d’urgence (ST-ESU).

 

  1. 5.     Réponse humanitaire

Save the Children est un acteur humanitaire clé au Burkina Faso qui met en œuvre des projets humanitaires dans les zones les plus touchées. Ces projets comprennent la réponse d'urgence, le soutien aux moyens de subsistance des ménages, les transferts monétaires à usages multiples, la protection, l'éducation et la nutrition en urgence, le plaidoyer pour l'accès humanitaire, etc. Au regard de l’évolution de la crise, le bureau pays fait son possible pour avoir une approche sensible aux conflits afin de ne pas empirer la situation et explore dans son travail des thèmes émergents tels que le changement climatique.

 

  1. 6.     Plaidoyer, participation des enfants et localisation

• Nous plaidons pour la relecture du Code des Personnes et de la Famille en vue de fixer l’âge légal minimum au mariage à 18 ans pour la fille et le garçon ;

• Nous plaidons pour l’effectivité  de la Déclaration sur la Sécurité dans les Écoles et ses lignes directrices en vue d’une éducqtion sûre au profit des enfants ;

• Save the Children contribue, dans le cadre du Forum des ONG Humanitaires (FONGIH), au plaidoyer pour l’accès humanitaire au Burkina Faso ;

• Nous intégrons dans l’agenda politique et public les six graves violations contre les enfants en temps de conflits, notamment le recrutement d'enfants ;

•              Nous renforçons les enfants à conduire par eux-mêmes des actions de campagne/plaidoyer pour la réalisation de leurs droits (réactivation du parlement)

 

Téléchargez la plaqquette de présentation de notre bureau Pays ici : https://burkinafaso.savethechildren.net/sites/burkinafaso.savethechildre...